Trekker sur plusieurs jours, en milieu montagneux, ça vous tente ? Venez découvrir le trekking montagne. Plongez-vous dans un bain de nature et prenez le temps de redécouvrir votre environnement.

Le trek : randonnée itinérante

La définition du mot trekking n’a cessé d’évoluer durant ces vingt dernières années. Il s’agissait au début d’une randonnée pédestre spécialement effectuée dans une région montagneuse. De nos jours, on désigne par trekking une randonnée itinérante organisée pendant plusieurs jours. Le bivouac constitue sa spécificité. On peut également définir le trekking comme une grande randonnée qui consiste d’aller à un point A vers un point B ou de faire une boucle. Ce mode de voyage est en grande progression actuellement, popularisé par les agences de tourisme spécialisées. D’ailleurs cette croissance est aussi due à la prise de conscience d’un tourisme éthique qui respecte les populations locales et l’environnement.

Les origines du trek

Le mot trek est d’origine néerlandaise. Étymologiquement, il signifie migration. Ce mot a été rendu populaire par une partie de l’histoire de l’Afrique du Sud avec les premiers paysans vagabonds fuyant la domination britannique entre 1834 et 1852. Ils ont quitté leurs colonies pour rejoindre le Natal ou le Transvaal en caravane ou en chariot. On a appelé cette migration « grand trek ».

Quoi qu’il en soit, la pratique du trek a été officialisée au Népal où dans les années 50, des expéditions alpinistes y ont été organisées. Puis, des touristes passionnés de randonnées sur différents sentiers s’y sont lancés dans les années 60. Il s’agit du premier trek dans le monde.

Les lieux de prédilection du trek

Le trekking se pratique partout dans le monde, sur tous types de terrain :

  • La montagne
  • Les déserts chauds
  • Les jungles
  • les terres polaires

L’activité physique en elle-même

Faire du trekking rime avec effort physique. Une personne qui décide de se lancer dans cette activité doit tout d’abord aimer la marche à pied. Les différents types de treks et les offres proposées par les agences spécialisées permettent à toutes catégories de personnes de le pratiquer. Le trek ne nécessite pas forcément de grands efforts physiques notamment si les trekkeurs choisissent un itinéraire moins ardu.

Le trekkeur se déplace généralement avec un équipement léger pour la journée tandis que son équipement lourd le suit, transporté par les moyens locaux (mulets, dromadaires, lamas, 4×4) du pays visité ou par des porteurs professionnels. Certains trekkeurs partant tout seul, se charge eux-mêmes du transport de leur bagage. Toutefois, je vous déconseille de partir seul car cela nécessite une bonne orientation et/ou de bien connaître le trek pour repérer les points de ravitaillement. De plus, pour assurer votre sécurité il est important d’être en groupe.

Étant donné que le trek se fait pendant plusieurs jours, plusieurs options d’hébergement se présentent. On s’abriter sous une tente comme le font bon nombre de trekkeurs notamment durant un long trek. Toutefois, les autochtones peuvent offrir leurs maisons comme refuge. Les gîtes rudimentaires ainsi que les hôtels sont autant d’alternatives qui s’offrent au trekkeur.

L’environnement culturel et économique du trek

Le trekking permet la découverte des localités les plus enclavées au monde. La visite peut se réaliser selon le rythme des trekkeurs. Le trekking permet aussi la rencontre et la communication entre les personnes de cultures différentes. Le plus souvent, on retrouve sur ce type de voyage, des personnes soucieuses de l’écologie et du développement durable.

Le trekking favorise également le développement économique de la région hôte. En effet, il constitue une source de revenus pour la population locale. Il permet le développement de certains emplois tels que les guides, les porteurs, les chauffeurs ou encore cuisiniers.

Vous en savez désormais un peu plus sur la pratique du trek. N’hésitez pas à consulter les autres articles à ce sujet et si une telle aventure vous tente, n’oubliez pas de bien vous équiper.

0 commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Previous reading
L’alimentation en randonnée
Next reading
Les différents types de trek