Il est très important pour un sportif/aventurier qui sort pour pratiquer du sport, de savoir que l’hydratation pendant l’activité est importante. C’est un facteur majeur de la préservation de son métabolisme et de sa réussite. Que cette activité soit en salle ou (surtout) en outdoor, prévoir d’avoir de l’eau à sa portée est une question primordiale.

Aujourd’hui plusieurs contenants sont à disponibilité. Pour nos activités outdoor en camping, trekking ou même pour le hiking, nous en avons sélectionné quelques uns.

  • Gourde métallique :

La bonne vieille gourde métallique. Elle est bien sûre solide mais peut être aussi lourde. Certaines donnent un bon goût à l’eau et te donnent la sensation que l’eau est toujours fraiche. Mais si vous sortez pour une randonnée, une langue randonnée ou un camping/bivouac pendant la période froide de l’année, l’eau dedans sera trop froide et peut être gèlera très vite car le métal est un bon conducteur de chaleur. Vous risquez de ne pas pouvoir y boire ou aussi vous coller les doigts dessus.

  • Gourde en plastique :

C’est une bonne alternative. Il y a même des gourdes qui ont des filtres de dans. C’est une solution que nous encourageons surtout dans les randonnées. Mais c’est à prendre en complément pour les longues randonnées et les camping/bivouacs car il n’existe pas d’assez grands contenants à l’heure actuelle, comme pour les gourdes métalliques. Vous serez obligés de multiplier le nombre de gourdes à prendre avec vous.

  • Poche à eau :

Les poches à eau en plastique alimentaire sont très pratiques car elles sont peu lourdes et facilement pliables une fois vides. Elles sont pratiques en utilisation aussi, vous pouvez les glisser dans le sac à dos tout au long de la journée de marche ou même en mode running. Elles vous permettent de boire grâce à un tube que l’on a toujours à portée de main. C’est très efficace pour s’hydrater en continue sans avoir besoin de s’arrêter ou même de ralentir pour chercher ou ouvrir une gourde. Mais il y a pourtant deux gros défauts à cette solution. Premièrement, on ne peut pas suivre au fur et à mesure ce qui nous reste dans la poche d’eau. Deuxièmement, elles ont une tendance à donner un goût à l’eau.

  • Bouteille d’eau en plastique :

La bonne vielle méthode. En effet, la bouteille d’eau en plastique qu’on achète est la solution la moins écologique, qui pollue physiquement et visuellement notre environnement. Nous ne recommandons pas cette alternative. Au contraire, nous incitons nos clients à ni acheter, ni apporter de bouteilles d’eau en plastique. Bien que la bouteille d’eau est solide, légère, ne donne pas de goût à l’eau et qu’elle soit facilement repliable et très économique, on n’a plus envie de voir nos forêts et montagnes jonchés de bouteilles en plastique.

Nous sensibilisons bien sure nos randonneurs à ne pas jeter dans la nature quoi que ce soit.  Nos guides et nos accompagnateurs veillent aussi au respect de cette recommandation. Mais nous espérons que tous ceux qui font des activités outdoor quelque soit la disciplines, puissent adopter cette décision. Ne pas ramener du plastique à la nature, surtout les bouteilles car c’est l’élément le plus réputé en usage.

0 commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Previous reading
Les contenants pour se réapprovisionner en eau
Next reading
Certification Wild Tunisia